CONFRONTATION A LA PANDÉMIE POUR LA NOUVELLE ÉQUIPE

Madame, Monsieur Chers(es) Ruomsois,

La situation extrêmement préoccupante que nous traversons depuis plusieurs semaines paralyse l’économie mondiale. Après la Chine, L’épidémie CORONAVIRUS s’est répandue à une vitesse fulgurante pour atteindre aujourd’hui l’Europe et tous les continents. Les personnels de Santé sont submergés, tous les acteurs de la chaine sanitaire et de la sécurité publique comme le Gouvernement tente de gagner cette “guerre” selon les mots du Président de la République.

Les jours sont graves et dans ce contexte très dur, le report de l’installation des conseils municipaux demandée par les associations d’élus a conduit le Premier ministre à prendre la décision de reporter l’installation des conseils municipaux.

Je pense en ce moment aux personnes atteintes par ce virus. Mon équipe et moi-même les assurons de notre solidarité dans cette difficile épreuve contre la maladie. Nous exprimons bien sûr toute notre gratitude aux soignants, à tous les acteurs qui permettent de maintenir avec difficulté le fonctionnement du pays grâce à leur engagement extrême, malgré les risques.
Guy CLÉMENT, après l’annonce du Premier ministre, 20 mars 2020

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

19 mars – L’annonce du gouvernement

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Edouard-Philippe-le-19-mars-2020-2-1024x355.jpg.
Le Premier ministre Édouard Philippe lors des questions au gouvernement à l’Assemblée, à Paris, le 19 mars 2020.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le gouvernement a décidé in extremis jeudi 19 mars de reporter les réunions de conseils municipaux élus au premier tour, qui devaient se tenir de vendredi à dimanche pour désigner les maires. Une situation que de nombreux élus jugeaient “aberrante” en pleine crise du coronavirus. Le report est une solution “simple et claire et raisonnable”, fondée sur l’avis du conseil scientifique pour qui les conditions pour installer les conseil municipaux “n’étaient plus réunies”, a annoncé Édouard Philippe.

RETROUVEZ LES CONSIGNES DU GOUVERNEMENT

_____________________________

Dans plus de 30 000 communes concernées, le mandat des équipes municipales sortantes est donc prolongé au moins jusqu’à mi-mai. A cette date, un rapport devra permettre d’indiquer “s’il est possible d’installer les conseils municipaux”, au regard des conditions sanitaires, selon le Premier ministre.

Environ 65% des maires et 40% des conseillers sortants étaient âgés de 60 ans et plus. Mais le quorum de la majorité des conseillers présents devait être respecté pour valider leurs votes. “Nous ne pouvons pas nous passer des maires pour gérer cette crise”, avait fait valoir le ministre chargé des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, invoquant la nécessité d’avoir “des services publics locaux qui fonctionnent comme il se doit”

Vues : 140

Les commentaires sont clos.